Des acteurs près de chez vous
Accueil > Actualité
Agrandir la taille des caractères Réduire la taille des caractères Envoyer cette page Imprimer

Unités spécifiques en établissements pour les malades d’Alzheimer présentant des troubles du comportement : parution du cahier des charges

28 avril 2009

Dans le cadre de la mesure 16, la Direction générale de l’action sociale vient de publier le cahier des charges pour d’une part, des pôles d’activités et de soins adaptés (PASA) fonctionnant la journée, d’autre part des unités d’hébergement renforcées (UHR) accueillant nuit et jour les résidents ayant des troubles sévères du comportement.

Pour faire face à l’insuffisante capacité d’adaptation des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) à des prises en charge différenciées et évolutives en fonction de la gravité de l’état des malades, le plan Alzheimer prévoit en sa mesure 16 d’adapter les modalités d’organisation des EHPAD aux besoins spécifiques des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, seul moyen d’éviter les hospitalisations répétées.

Pour les patients souffrant de troubles du comportement et en fonction du niveau de ces troubles, deux types d’unités spécifiques vont être créées :

  • des pôles d’activités et de soins adaptés (PASA) proposant, pendant la journée, aux résidents ayant des troubles du comportement modérés, des activités sociales et thérapeutiques au sein d’un espace de vie spécialement aménagé et bénéficiant d’un environnement rassurant et permettant la déambulation.
  • des unités d’hébergement renforcées (UHR) pour les résidents ayant des troubles sévères du comportement, sous forme de petites unités accueillant nuit et jour, à la fois lieu d’hébergement et lieu d’activités.

Ces unités seront animées par des professionnels spécifiquement formés : des assistants de soins en gérontologie, nouvelle fonction qui va être créée, un psychomotricien ou un ergothérapeute.

Télécharger :

Toutes les news