Des acteurs près de chez vous
Accueil > 44 mesures > Mesure n°35
Agrandir la taille des caractères Réduire la taille des caractères Envoyer cette page Imprimer

Mesure n°35English version

Mise en place d’un numéro unique et d’un site Internet d’information et d’orientation locale

L’objectif est double : il s’agit d’une part de garantir un soutien et une écoute aux aidants, objectif rempli par le numéro mis en place par France Alzheimer avec le soutien des pouvoirs publics, et d’autre part de fournir des informations sur la prise en charge, le soutien domicile, les possibilités de répit à un endroit donné.
La multiplication des numéros de téléphone consacrés à la maladie d’Alzheimer serait un facteur de complexité supplémentaire. L’objectif en 2012 est de disposer d’un numéro unique qui en fonction de la nature des demandes renvoie sur le dispositif mis en place par France Alzheimer ou au niveau local sur les portes d’entrée unique, lieux de la coordination des services et des soins pour la personne malade et son aidant. L’objectif est ainsi d’offrir une réponse rapide, locale, aux attentes des personnes malades et de leurs familles. Le renvoi vers la MAIA la plus proche et le coordonnateur permettra en effet de répondre aux différentes interrogations et demandes des malades et de leurs familles portant sur la prise en charge.
Un site Internet décliné au niveau du département viendrait accompagner ce dispositif.

Contexte

L’association France Alzheimer a mis en place depuis le 21 septembre 2007 un numéro national Le 0 811 112 112. Ce numéro permet de joindre toutes les associations du réseau France Alzheimer, seul réseau national de familles et de patients. Il permet à toute personne de joindre l’association de son département ou le siège de France Alzheimer pour des renseignements, des conseils, un soutien ou une écoute.
Ce numéro représente un grand progrès et il sera soutenu durant toute la durée du Plan par les pouvoirs publics.

Par ailleurs, la création progressive d’un lieu unique de proximité pour les malades et les aidants, et l’institution d’un coordonnateur, doivent s’accompagner de la mise en place d’un numéro unique national qui renverrait vers la MAIA la plus proche et permettrait aux aidants d’entrer dans le système de coordination.

Mesures

1) Accentuer le soutien à l’association France Alzheimer pour former les écoutants, développer les outils de réponse aux personnes concernées.

2) Développer un numéro de téléphone unique qui oriente soit vers la structure mise en place par France Alzheimer soit localement vers les lieux uniques de coordination.
Ce numéro sera destiné aux personnes malades et à leurs proches déjà entrés dans le système de coordination.

3) Mise en place des portails Internet « e-seniors » sur les sites Internet des conseils généraux.

Dans le cadre de sa mission de développement du numérique sur tous les territoires, la Caisse des dépôts et consignations mène actuellement, avec la DGAS, des expérimentations dans trois collectivités territoriales pour la mise en place d’un portail « e-seniors » sur le site Internet de ces collectivités (Conseil général de la Manche, Conseil général de l’Oise et Communauté urbaine de Dunkerque). Ces portails apportent de nombreuses informations pour personnes âgées, les aidants, en termes de droits, de lieux d’accompagnement - avec un annuaire géo-localisé -,… Ce portail intègre un Intranet pour les professionnels. Ils seront généralisés parallèlement à la mise en place des structures de coordination dans tous les départements, afin d’offrir une information de proximité en ligne.

Etat d’avancement

Actions réalisées (mise à jour 9 janvier 2010)
Mise en place d’un projet porté par le Conseil général des Hauts-de-Seine (92) : service d’assistance téléphonique et d’orientation à l’échelle du département intégrant les différentes structures de soins et de services - avril 09
Bilan du n°de France Alzheimer - 14 125 appels en 2008 - juin 2009 (PDF - 99.6 ko)
Bilan e-senior : le portail n’a pas trouvé son modèle économique : seul le CG de la Manche maintient son portail

Perspectives d’ici 2012
Modalités de mise en place du numéro de téléphone unique avec France Alzheimer, Allo-Alzheimer, DGS, DGCS… - sept.2010
Expérimentation dans les Hauts de Seine
- Phase de préparation (état des lieux, instances de pilotage, outils) – déc. 2010
- Mise en œuvre - 2011
- Synthèse du rapport d’évaluation « Info Alzheimer Hauts-de-Seine » (PDF - 220.8 ko)

Toute la liste des actions réalisées et des documents et liens utiles


Acteurs

Pilote : cabinet du ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité
Sous-pilotes : direction générale de la santé (DGS), direction générale de l’action sociale (DGAS)
Partenaires : Prémalliance, caisse des dépôts et des consignations, assemblée des départements de France (ADF), France Alzheimer

Calendrier

2008-2012 : soutien au dispositif mis en place par France Alzheimer
2010 : mise en place d’un numéro unique et organisation du système de renvoi vers les MAIA au niveau local
2009-2010 : généralisation des portails Internet « e-seniors » sur les sites Internet des conseils généraux et intégration des portails Internet des MAIA

Financement

0,2 M€ par an pour le soutien à France Alzheimer
0,7 M€ par an pour le fonctionnement du numéro unique à partir de 2010
0,5M € en 2008 et 2009 de crédits d’étude et d’ingénierie de la Caisse de Dépôts pour la généralisation des portails "e-seniors

Évaluation

Indicateurs de processus
Mise en place des portails e-seniors
Mise en place du numéro unique avec renvoi local
Indicateurs de résultats
Un numéro unique en 2012, avec renvoi sur l’écoute aux aidants et l’information générale ou le dispositif de coordination


mesure précédente mesure suivante