Des acteurs près de chez vous
Accueil > 44 mesures > Mesure n°17
Agrandir la taille des caractères Réduire la taille des caractères Envoyer cette page Imprimer

Mesure n°17English version

Création d’unités spécialisées au sein des services de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR), pour malades atteints d’Alzheimer

Individualisation au sein des services de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR), d’unités cognitivo-comportementales
L’identification de telles unités (dimensionnement de 10-12 lits) au sein de structures de SSR polyvalents ou gériatriques est destinée à offrir une prise en charge spécifique pour les patients jeunes et âgés qu’ils soient à domicile ou en institution. Le but étant de leur permettre de retourner à leur domicile d’origine.
Dans une architecture adaptée, avec des professionnels dédiés et spécifiques du soin et de l’accompagnement, sur la base d’un bilan médico-psychosocial, ces unités ont ainsi pour objectif de stabiliser les troubles de comportement, grâce à un programme individualisé de réhabilitation cognitive et comportementale, d’assurer les soins à l’origine de la situation de crise en l’absence d’une indication de court séjour en spécialité d’organe ou de réanimation.
Cette « spécialisation » cognitivo-comportementale pour l’accueil des malades Alzheimer et apparentées, au sein des structures autorisées au titre du SSR, impose l’intervention dans ces unités de personnels spécifiques (psychomotricien, psychologue, ergothérapeute, assistante de gérontologie) et l’accès à du temps de psychiatre. Ces unités individualisées devront être déclinées dans le projet médical et dans le contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens des établissements autorisés pour l’activité de SSR.

Contexte et enjeux

Assurer la continuité des soins en facilitant l’accès à la filière hospitalière dans tous les cas où une hospitalisation est nécessaire

Dans l’évolution de la maladie d’Alzheimer peuvent survenir des périodes de crises, d’origine multifactorielle (fatigue de l’aidant, maladies aiguës, rupture de la prise en charge), qui se traduisent très souvent par l’apparition ou l’exacerbation de troubles du comportement. Dans cette situation le recours à l’hospitalisation peut être nécessaire et constitue bien souvent l’unique réponse.Après la réalisation d’un bilan médical approprié (court-séjour gériatrique pour les personnes âgées, autres services d’aigus pour les patients jeunes), il est nécessaire de disposer de Soins de Suite et de Réadaptation adaptés, qui permettent d’assurer des programmes de rééducation cognitive permettant d’améliorer l’adaptation aux actes de la vie quotidienne.
Ce dispositif s’inspire de ce qui a déjà été réalisé dans certaines unités de « psycho-gériatrie ».

Mesures

Identification d’unités cognitivo-comportementales au sein des SSR existants. Outre le renforcement en personnels de ces unités, il s’agit aussi de permettre les travaux nécessaires pour que les locaux dans lesquels seront identifiés des unités Alzheimer soient adaptés à la pathologie.

Etat d’avancement

(mise à jour le 10 septembre 2010)

Actions réalisées

Circulaire budgétaire - mars 2008 (PDF - 235.3 ko)
Circulaire DHOS-DGS n° 291 du 15 septembre 2008 (PDF - 793.2 ko)
Identification d’un correspondant Alzheimer par ARH (liste non publique) - novembre 2008
Instruction aux ARH et lettres aux fédérations pour accessibilité de la mesure aux SSR privés - janv 09
5 unités créées en 2008 et 18 identifiées pour 2009 et 2010- 23-janv.-09
Circulaire budgétaire - mars 2009 (PDF - 586.5 ko)
Bilan juillet 2009 8 unités créées et 14 identifiées (PDF - 26.1 ko)
Bilan 1er janvier 2010 : 23 unités créées - Cf. fiche presse du 1er février 2010 (PDF - 14.2 ko)
Circulaire budgétaire DGOS : 4,8 millions d’€ pour 24 nouvelles unités en 2010 – 27 mai 2010 (PDF - 420.2 ko)

Perspectives d’ici 2012

Outil d’évaluation des UCC – décembre 2010
Journée nationale des UCC – janvier 2011

Toute la liste des actions réalisées et des documents et liens utiles


Acteurs

Pilote : direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (DHOS)

Calendrier

Dès 2008, les moyens alloués pourront être utilisés pour réaliser les 1ers travaux nécessaires ainsi que pour recruter les personnels spécifiques La montée en charge se poursuivra sur la durée du plan tant en investissement qu’en renforcement en personnels.

Financement

Le financement de ces unités au sein des SSR est évaluée à 24 M€ en mesures nouvelles reconductibles sur la durée du plan (pour 120 structures) pour le renforcement en personnel et de 24 M€ en investissement pour l’aménagement des locaux
Sources : Financement assurance-maladie (ONDAM).Au démarrage l’identification d’unités sera accompagnée d’un financement propre, puis la pérennisation sera assurée par une valorisation spécifique au sein de la tarification à l’activité du SSR.

Évaluation

Indicateurs de processus
Elaboration d’un cahier des charges pour les deux types d’unités
Création d’un prix d’architecture
Indicateurs de résultats
Nombre de places d’unités de soin et d’activités spécifiques créées
Nombre de places d’unités Alzheimer renforcées créées
Nombre d’unités aménagées selon un cahier des charges
Mesure des troubles du comportement


mesure précédente mesure suivante